ECO IN pour les écoles inclusives

Pratique externe

Durée

En cours. 

Partenariat

ECO-IN propose un nouveau modèle de formation innovant pour la création d’écoles et de communautés inclusives. S’appuyant sur une approche écologique et un ensemble de données scientifiques probantes, ECO-IN encourage la participation active du personnel enseignant, des responsables d’établissement scolaire, des autorités politiques, des parents et des familles.

Raison pour laquelle il a été développé

Le projet ECO-IN répond à cette analyse des besoins de façon très concrète, réaliste et durable en offrant une série d’avantages à des groupes cibles directs et indirects. Dans la mesure où le potentiel de l’éducation inclusive n’est toujours pas pleinement atteint, la boîte à outils ECO-IN fournit au personnel enseignant, aux responsables d’établissement scolaire, aux autorités politiques, aux parties prenantes, ainsi qu’aux familles, un ensemble de moyens concrets pour mettre en œuvre, suivre, évaluer, réviser et améliorer les processus d’inclusion déployés par les écoles. En amenant ces groupes cibles à prendre pleinement conscience du potentiel de l’éducation inclusive pour encourager la participation sociale et améliorer le bien-être et la réussite des individus à l’école et dans la vie, le projet ECO-IN vise à réduire les inégalités au sein de l’éducation, en offrant aux principaux acteurs la possibilité d’acquérir les connaissances et l’expertise adéquates pour répondre à la multiplicité des besoins des différents enfants qui composent les classes d’aujourd’hui.

Activités

Le projet est structuré de manière à pouvoir optimiser le transfert transeuropéen des conclusions et résultats attendus dans les différents systèmes scolaires et identifier les initiatives fructueuses pour orienter les pratiques pédagogiques, les actions et les politiques en faveur d’une inclusion sociale et éducative plus efficace. L’objectif du projet ECO-IN consiste à améliorer les politiques et les pratiques en matière d’éducation inclusive dans l’enseignement primaire et l’enseignement secondaire inférieur, au travers de la participation active de l’ensemble des principaux acteurs de l’éducation (personnel enseignant, direction des établissements scolaires, personnel de l’éducation interne et extérieur à l’école, parents et autorités publiques), en leur proposant des formations et un accompagnement pour agir concrètement, dans le cadre d’un travail collaboratif, contre la ségrégation et la radicalisation, et leur permettre de prendre des mesures plus qualitatives et qualitatives pour instaurer, suivre et évaluer l’inclusion dans les écoles. Développer les capacités et les compétences d’une communauté éducative plus large, afin de promouvoir et soutenir l’éducation inclusive et renforcer l’évaluation de son impact à la fois sur les acteurs clés et les élèves défavorisé·e·s, est la principale stratégie du projet ECO-IN pour s’assurer que les acteurs clés représentant différents systèmes sociaux et éducatifs (école, famille, communauté éducative, entités politiques) puissent se montrer efficaces dans la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de l’impact de leurs initiatives visant à réduire l’exclusion et la marginalisation sociales des élèves défavorisé·e·s et encourager la participation sociale (éducation, bénéfices personnels et sociaux), tout en renforçant, à différents niveaux, les compétences pour promouvoir l’inclusion sociale au travers de l’éducation et de la formation (bénéfices aux niveaux social et systémique).

Résultats

Développer le programme de formation ECO-IN. Développer un système innovant, numérisé et multilingue. Mener une recherche fondée sur des données probantes dans 4 pays du consortium. Créer de nouveaux espaces de confiance, de participation, de partage et de communication. Préparer un livre blanc et une recommandation politique.

Financement

Erasmus+

Liens

Lituanie
Projet
Partagez cette page