Inclusion des élèves du niveau VI du programme spécial dans l’environnement

Pratique externe

Durée

En cours

Partenariat

Le principal objectif est d’intégrer les élèves à l’environnement social – dans le cas qui nous occupe, au centre de jour pour adultes de Velenje et à la société PUP Velenje.

Raison pour laquelle il a été développé

L’objectif de toute éducation scolaire est de permettre aux élèves de mener leur vie de la manière la plus indépendante possible. En raison de leurs capacités intellectuelles réduites, les personnes présentant des déficiences intellectuelles légères, plus graves ou sévères ne seront jamais complètement autonomes. Au travers de l’enseignement adapté, nous développons leur degré d’autonomie et d’indépendance jusqu’à un seuil optimal (Grubešič, 2014). Raison pour laquelle je suis toujours en recherche de moyens pour rendre cela possible. En 2014, avec la création du niveau VI, nous avons commencé l’inclusion active des élèves présentant des déficiences intellectuelles dans l’environnement social.

Activités

Au niveau VI du programme d’enseignement spécial, nous nous efforçons d’améliorer les capacités d’adaptation et d’acceptation sociales des personnes présentant des déficiences intellectuelles, au travers de diverses formes d’intégration à l’environnement local et d’apprentissage en situation. Ainsi, les élèves qui suivent le niveau VI du programme spécial et qui sont âgé·e·s de 21 à 26 ans sont inclus·es dans plusieurs institutions de l’environnement local, où il·elle·s participent à différents travaux et ateliers. En travaillant de cette manière, il·elle·s montrent à la communauté leur désir d’être accepté·e·s et d’apporter leur contribution à l’environnement et à la société dans laquelle il·elle·s vivent. Avant de commencer à travailler en dehors de l’école, les élèves du niveau VI assistent à une conférence sur la sécurité au travail, leur expliquant les dangers possibles sur les lieux de travail et la manière d’effectuer une tâche en toute sécurité. Il·Elle·s doivent également obtenir le consentement de leurs parents, lesquels concluent un contrat avec l’école pour l’organisation d’une formation professionnelle. Les institutions avec lesquelles nous coopérons sont le centre de jour pour adultes de Velenje, la société PUP Velenje d.d., Integra Velenje et l’Institut d’andragogie du centre multi-générationnel Planet of Generation de l’Université populaire. Je me concentrerai sur le travail réalisé au centre de jour pour adultes de Velenje et chez PUP Velenje. Un jour par semaine, les élèves du niveau VI partent travailler durant quatre heures dans la blanchisserie ou la cuisine du centre de jour pour adultes de Velenje. Les élèves aident à empiler, trier et repasser le linge. Dans la cuisine, il·elle·s aident à éplucher les oignons et l’ail et à empiler les serviettes. Les élèves passent également leur temps libre avec les résident·e·s du centre. Ensemble, il·elle·s jouent aux quilles et à des jeux de société, discutent, participent à des exercices de mémoire, s’encouragent mutuellement et s’entraident en cas de besoin. Le personnel a accepté les élèves et les comprend. De plus, en cas d’absence due à nos obligations scolaires, nous leur manquons. On nous explique que nous contribuons au bon déroulement du travail. Il s’agit d’un exemple d’intégration réussie dans l’environnement, dans la mesure où il démontre que même les personnes présentant des déficiences intellectuelles légères peuvent jouer un rôle au sein de la communauté. S’agissant de la société PUP, qui offre des services d’aménagement et d’embellissement des espaces extérieurs, les élèves du niveau VI effectuent des semis, arrosent les plantes, remplacent les substrats et procèdent au repiquage des jeunes plants. Le travail est éprouvant chez PUP car il est réalisé à l’extérieur quelles que soient les conditions météorologiques, tandis que les serres sont incroyablement chaudes en été et froides le matin. Travailler au centre de jour pour adultes et chez PUP Velenje offre aux élèves l’opportunité d’acquérir de nouvelles connaissances et de développer de nouvelles compétences. Les élèves développent et renforcent leurs compétences sociales et leurs habitudes de travail, accomplissent différentes tâches et acceptent les responsabilités qui y sont liées. En accomplissant leurs tâches, il·elle·s deviennent de plus en plus indépendant·e·s. Les élèves apprennent à travailler en équipe et à adopter un comportement socialement acceptable, ainsi qu’à s’orienter sur le lieu de travail et à développer et renforcer les relations mutuelles à la fois avec le personnel et les résident·e·s.

Résultats

Dans le cadre de toutes ces formes d’intégration à l’environnement social, les élèves du niveau VI entretiennent et acquièrent des compétences professionnelles et sociales, améliorent leur communication, élargissent leur réseau social, renforcent leur confiance individuelle, augmentent leur autonomie, améliorent leur estime d’eux·elles-mêmes et participent activement à la société. Cette méthode de travail contribue à améliorer à la fois la qualité de vie et la dignité des participant·e·s. Cette forme d’intégration à l’environnement permet aux élèves de se sentir accepté·e·s, accueilli·e·s et en sécurité. Au travers de cette méthode, nous avons également un impact important sur l’environnement, sur la sensibilisation aux personnes présentant des déficiences intellectuelles et leur acceptation.

Financement

-

Liens

Slovénie
Partagez cette page