Vendredi arc-en-ciel

Pratique interne

Durée

2020

Partenariat

Universitaires

Raison pour laquelle il a été développé

Depuis de nombreux mois, le parti au pouvoir en Pologne durcit ses attaques contre la communauté LGBTQ et défend officiellement une position antiféministe et homophobe, qui s’est notamment manifestée pas la nomination, en octobre dernier, d’un nouveau ministre de l’Education, des Sciences et de l’Enseignement supérieur, Przemysław Czarnek. Ce dernier soutient également les initiatives des responsables de l’éducation ultra-catholiques et fondamentalistes. Plusieurs soutiennent ouvertement les campagnes homophobes et interdisent dans les écoles l’organisation d’activités qui visent à promouvoir la tolérance et à lutter contre la discrimination. Le 13 juin dernier, Przemysław Czarnek, membre du parti PiS déclarait à la chaîne de télévision TVP Info : « Protégeons les familles contre ce type de dégénérescence, de corruption et de comportement absolument immoral, protégeons-nous de l’idéologie LGBT et cessons d’écouter ces absurdités à propos des droits humains et de l’égalité. Ces personnes ne sont pas égales aux gens normaux. Mettons fin à cette discussion. » Il déclarait également à l’époque : « Cessons de discuter de ces abominations LGBT, de l’homosexualité, de la bisexualité et des parades pour l’égalité. Protégeons la famille, car ne pas la protéger conduit à ce que vous pouvez constater par vous-mêmes. » Prononçant ces mots, Przemysław Czarnek a pris son téléphone pour montrer une photo représentant un groupe de personnes, avant de reprendre : « Ces gens ont été photographiés dans le centre de Los Angeles, en juin de l’an dernier. J’étais sur place, en délégation, et il s’est avéré qu’il y avait ce que l’on appelle une gay pride. Nous n’en sommes qu’au début et ne voyons pas encore de telles choses chez nous, mais ces gens défilent déjà sans honte dans les rues de la ville occidentale de Los Angeles. » Selon lui, « c’est dans cette direction que va l’Europe, c’est dans cette direction que va la Pologne ».https://tvn24.pl/tvn24-news-in-english/nonsense-about-some-human-rights-meet-polands-new-education-minister-4708056

Activités

Dans ses déclarations officielles, le ZNP a protesté contre une telle position. La voix des enseignant·e·s, le magazine hebdomadaire du syndicat, fait régulièrement le point sur la situation. Dans le cadre du Vendredi arc-en-ciel, nous avons encouragé les enseignant·e·s à utiliser des scénarios de cours préparés par des scientifiques et des intellectuel·le·s de renom. Ces informations ont également été publiées sur Facebook et Twitter. Les scénarios de cours dans différentes matières pour les élèves de l’enseignement secondaire ont pu être téléchargés à partir de la page d’accueil du magazine La voix des enseignant·e·s. Nos journalistes ont écrit : « Rappelons que le 30 octobre aura lieu, une fois encore à l’initiative de la campagne contre l’homophobie, le Vendredi arc-en-ciel, une campagne menée en solidarité avec les élèves LGBT. Cette année, l’événement se déroulera en ligne. A cette occasion, Przemek Staroń, enseignant de l’année 2018 (prix du ZNP), présentera à 12h00 un cours intitulé « Blessures et mépris : comment éviter la discrimination ». Le Vendredi arc-en-ciel a pour objectif de montrer aux jeunes LGBT qu’il·elle·s sont accepté·e·s et ne doivent pas craindre d’affirmer leurs orientations sexuelles dans l’environnement scolaire. https://www.teczowelekcje.pl/

Résultats

Notre académie des jeunes syndicalistes propose également des ressources intéressantes pour la formation du personnel enseignant.

Financement

-

Liens

Pologne
ZNP
Partagez cette page